Audrey Hepburn, encore à la page

Aujourd’hui, il semblerait que les passerelles entre le monde du cinéma et celui de la mode se multiplient, jusqu’en devenir banales. Keira Knightley, Natalie Portman, Eva Green sont toutes des actrices, à la base, et elles sont devenues des égéries pour de grandes références de la mode, comme Dior ou Chanel. Mais si la pratique tend à s’étendre, elle n’est pas nouvelle. Et dès la période de l’après-guerre des actrices de premier plan ont incarné une certaine idée de classe, de style, les désignant au rôle d’égérie. Si une figure reste encore aujourd’hui comme l’exemple le plus frappant, c’est l’actrice britannique Audrey Hepburn.

Audrey Hepburn est une actrice d’origine britannique, ayant connu un grand succès au cinéma à partir du début des années 50. Mais avant cette carrière, c’est à la danse qu’elle souhaitait consacrer son énergie. C’est peut-être de cette passion qu’elle tirait la grâce et le maintien qui l’a caractérisé tant au cinéma que sur les planches de théâtre ou elle a commencé à brillé, à Broadway.

C’est en développant un style personnel qu’elle est parvenue à s’imposer à Hollywood, jusqu’à la conduire à l’oscar, et également à disposer de son étoile, sur Vine Street. Ainsi, à l’époque d’une Marilyn Monroe plantureuse et triomphante, Audrey Hepburn balade sa silhouette fine dans un style de robe discret et chic. Elle sublime ce qui aurait pu être des défauts, comme son gout pour une sobriété élégante dans la façon de s’habiller.

Givenchy ne s’y trompe d’ailleurs pas, le grand styliste succombe artistiquement au charme d’Audrey. Leur première collaboration pour un film l’amènera à dessiner ses robes, et la conclusion de ce travail sera une récompense aux Oscars pour les meilleurs costumes. Le styliste et l’actrice travailleront à nouveau ensemble à diverses reprises, au cours de défilés, de tournages, et même pour la confection d’un parfum.

De fait Audrey Hepburn est devenue une égérie de mode sans le vouloir particulièrement parce qu’elle avait en elle une classe toute personnelle. Et encore aujourd’hui son visage suffit à ornementer toute une gamme de produits de mode, notamment les populaires sacs-à-main avec des photos d’elle en noir et blanc.

Cette saison, laisser tomber les bretelles
Tenues idéales pour un festival