Comment porter un hijab et lequel choisir ?

hijab

Le port du voile est précisé dans le Coran. Pour rappel, toutes les épouses du Prophète Mahomet ont respecté cette règle. Le nom de chaque tenue et foulard change en fonction des pays ainsi que de la communauté. En plus de cela, un hijab peut se porter de différentes manières. Certains modèles nécessitent l’usage d’épingles tandis que d’autres s’enroulent tout simplement autour du cou.  

Qu’est-ce qu’un hijab ?

Le mot “hijab” fait référence au voile. Il est aussi défini comme étant un “écran de pudeur”. Dans le Coran, le terme hijab a été utilisé plus de sept fois. Néanmoins, aucun texte ne précise qu’il s’agit d’un vêtement féminin. Porté par les épouses du prophète Mahomet, le hijab est aussi considéré comme un rideau. En règle générale, ce voile doit couvrir la tête notamment les cheveux de la femme. Le visage restera à découvert. En visitant le site neyssa-shop.com, vous retrouverez des tutoriels ainsi que diverses images. De nos jours, il est aussi possible d’effectuer un achat de hijab en ligne.  

Comment mettre un hijab ?

En employant la bonne technique, nouer un hijab ne vous prendra pas beaucoup de temps. Pour fixer le voile, il faudra se munir d’une épingle ainsi que d’un foulard carré. Commencez par plier l’écharpe en deux. Le but est d’obtenir un triangle. Cela fait, placez le foulard au niveau de votre front. Aucun cheveu ne doit dépasser ou rester apparent. Telle est la mode musulmane. Le reste du voile retombera au niveau des bustes. Les épingles serviront à pincer les deux pointes, et cela sous le menton. En les croisant, cette partie se placera dans le dos.

Si vous optez pour un hijab deux pièces, rien ne sert d’investir dans un foulard. Il est préférable de commander une cagoule et un bonnet. Ce dernier permettra de cacher vos cheveux. Il se placera au niveau des oreilles et recouvrira la nuque. La cagoule fera office de tube de tissus. Pour porter un foulard musulman, il faudra tout d’abord le mettre sur la tête puis autour du cou. Cela fait, alignez-le tout avec votre bonnet. Comme avantage, ce foulard offre un excellent maintien. En effet, tous les éléments sont élastiques. De ce fait, il épousera parfaitement votre tête. En plus de cela, vous ne serez pas obligé de l’épingler. Le hijab tiendra toujours bien en place. En superposant deux foulards, vous n’aurez pas besoin d’épingles. Toutefois, privilégiez les modèles de grande taille et faits en soie. Le tissu doit également être épais. Notez que la laine et le coton sont aussi deux matières respirant. Ainsi, l’hijab pourra se porter en été comme en hiver. Ce foulard permet de masquer le front. Son port mettra en valeur votre visage, et cela, quelle que soit sa forme. Devenu à la mode, le hijab est autant apprécié par les musulmanes que les femmes issues d’autres religions. Que vous portiez un chignon ou bien des tresses, sachez qu’il embellira votre coiffure. Le style qu’apportera un hijab à motifs conviendra aux événements comme les mariages. Il personnalisera le look et la coiffure. Pour avoir un style décontracté tout en restant moderne, il suffit de le porter avec un jean ainsi que des baskets.  

Quelles sont les différences entre le niqab et le hijab ?

De couleur noire, le niqab ne fera apparaître que les yeux. Il est porté par les musulmanes dites rigoristes. Pour cacher entièrement le corps, certaines mettent des gants, un masque ou même des lunettes de soleil. Contrairement aux rigoristes, les théologiens affirment que le port du niqab n’est pas obligatoire. En France, cette tenue a fait l’objet d’un débat. C’est pour cette raison qu’une loi interdisant son port dans les lieux publics est sortie. Le haik qui est une tenue similaire au Niqab est aussi concernée par cette loi. Cela dit, rares sont les femmes qui le porte.

À la différence d’un vetement femme voilée pas cher et du niqab, la burqa est de couleur bleue. Cette tenue n’existe qu’en Afghanistan. Elle aussi caractérisée par un voile en forme de grille servant à couvrir le visage. La Burqua est considérée comme un symbole d’oppression que les Afghanes subissent. Cette tenue a été imposée par les talibans. Tout a commencé vers la fin des années 90. La tenue traditionnelle afghane se rapproche du tchador iranien. Pour rappel, il s’agit d’un vêtement destiné à la pratique du chiisme iranien. Le tchador ne présente aucune manche ni même des découpes. Comme couleurs, il n’existe qu’en noir ou bleu. Obligatoire depuis le XVIIIe siècle, il se porte pendant les prières. Une interdiction émise par le chah d’Iran a été observée dans les années 1936. Actuellement, le port du tchador iranien n’est plus obligatoire. Il a laissé place aux voiles et foulards.

Le jilbab saoudien

Le jilbab s’apparente à une longue robe que portent les Saoudiennes. Généralement, il est de couleur noire. Par opposition au niqab, cette tenue ne cachera pas le visage. Toutefois, elle cachera les formes de sa porteuse. Il est équivaut au qamis, sauf que cette tenue est réservée uniquement aux hommes. Pour les musulmans originaires d’Arabie Saoudite, ces tenues symbolisent la pureté. Certains théologiens affirment que la mode musulmane change en fonction des pays. De plus, elle aurait évolué d’année en année. D’autres n’hésitent pas à souligner que le jilbab saoudien a vu le jour dans le golfe Persique.

Trouver une boutique spécialisée en vêtements ethniques en ligne
Acheter des accessoires de mode pour femmes directement en ligne