Prendre soin de son visage

L’été, les vacances, la plage, le soleil… Tous les ingrédients pour quelques semaines de bonheur, après ces derniers mois de gris plombant le ciel. Bref, on est bien, sans avoir forcément envie d’entendre qu’il faut néanmoins faire attention aux abus. Principe de précaution, pas forcément, de prudence sans doute s’agissant d’une amie qui vous accompagne depuis votre naissance et jusqu’à la fin de vos jours… Votre peau !

Et oui, on s’en rend compte malheureusement lorsque c’est trop tard. Si le soleil est source de vie et de bien-être, il est aussi l’ennemi irréductible de la peau et peut à la longue transformer le plus beau des visages en une pomme toute flétrie. Pour éviter les scénarios catastrophes, faisons le point des bons usages du soleil sur votre peau.

Le soleil, usine à mélanome

Les dermatologues le disent. Des expositions intensives et répétées au soleil sont le meilleur moyen pour que se développe un mélanome, gravissime cancer de la peau. Il faut rappeler qu’il se développe dans 70% des cas sur une peau saine après des expositions abusives au soleil. Sa réalité, c’est environ 10.000 nouveaux cas chaque année avec une mortalité de 10% des cas et toujours de lourds traitements car cette « bête » a tendance à plomber les organes vitaux de métastases.

Des gestes simples

Pour éviter toute mauvaise nouvelle de ce genre, mais aussi garder pour la vie une peau saine et fraîche, un visage qui respire la santé, même avec quelques rides, il faut anticiper, soit utiliser une crème solaire à bon indice de protection et d’une marque cosmétique reconnue par son sérieux, ne jamais hésiter à se couvrir la tête d’un chapeau de plage (certains sont très “glamour”) et ne jamais dépasser un temps raisonnable d’exposition, soit pas plus de 3 à 4 heures par jour avec ces moyens de se protéger. On peut ajouter à cela la prise éventuelle de compléments alimentaires antioxydants car le soleil à tendance à pousser les mécanismes d’oxydation cellulaire cutanée…

Pas à pas vers une cure détox réussie Partie 1
Le nail Art en France